Anonyme – Le livre sans nom

Posté par Killing79 le 6 février 2011

Pop corn Rock’n roll

Anonyme - Le livre sans nom dans Romans et Récits livre_sans_nom-93x150

A Santa Mondega, un serial killer élimine tout sur son passage et surtout ce qui a un rapport avec un livre sans nom…Et voilà une fille amnésique, deux flics spéciaux, des moines karatékas, une pierre précieuse, un Elvis Presley…

On peut dire que ce « livre sans nom » est à classer dans une catégorie sans nom.
C’est un mélange d’innombrables styles et un fouillis de références: policier, western, fantastique, horreur.
Pour ce qui est de mon ressenti: Du pop corn qui explose sans cesse sur un rythme effréné. Je me suis éclaté tout au long de cette fiction déjantée, où règne le délire en permanence. Si l’on met sa raison de côté, on se laisse porter sans aucune résistance aux côtés de ces personnages tous aussi dérangés les uns que les autres.

Ça faisait longtemps qu’un roman ne m’avait pas autant emballé: il aurait mérité une encore meilleure note si l’écriture avait été légèrement plus travaillée et un peu moins faible.

18/20

Publié dans Romans et Récits | Pas de Commentaire »

Cormac McCarthy – La route

Posté par Killing79 le 27 janvier 2011

Noir c’est noir…

Cormac McCarthy - La route dans Romans et Récits La-route-97x150

Un père et son fils avancent sur une route dans un monde post apocalyptique. Voilà le résumé de ce roman. Nous ne connaissons ni le passé de leur voyage, ni le but final mais nous suivons ces déjà-morts sur leur derniers pas.


J’ai trouvé ce récit extrêmement noir voire même morbide, et le manque de fil conducteur m’a un peu déstabilisé. L’ennui m’a très vite gagné.
Cependant l’auteur a quand même réussi à me tenir jusqu’à la fin, ce qui peut donner un peu d’espoir et autant dire qu’en sortant de cette histoire, j’en avais grandement besoin. La répétition et la planitude des événements est vraiment pesant, et moi qui d’habitude raffole des romans noirs, je n’ai trouvé à aucun moment de quoi me rassasier. Grosse déception tant j’attendais de cet auteur considéré par beaucoup comme un maître!

11/20

Publié dans Romans et Récits | Pas de Commentaire »

Ken Grimwood – Replay

Posté par Killing79 le 7 janvier 2011

Incroyable recommencement…

Ken Grimwood - Replay dans Romans et Récits replay-90x150

A 43 ans, Jeff Winston meurt subitement d’une crise cardiaque, et se réveille…dans sa chambre d’étudiant, agé de 18 ans!

L’idée de départ me plaisait: Le fait de pouvoir refaire sa vie en connaissant les évènements, quel pied!
Le début du récit m’a intéressé car Jeff profite de la situation, comme n’importe qui l’aurait fait, pour faire fructifier ses connaissances.
Ensuite, chaque nouvelle vie apporte son lot de nouveautés, de péripéties dans une atmosphère toujours différente…et là, ça m’a passionné!

L’auteur écrit d’une manière accessible, et dans un style efficace. Je suis devenu tellement accro, que j’en aurais même demandé encore…une fois!

18/20

Publié dans Romans et Récits | Pas de Commentaire »

Erich Maria Remarque – A l’ouest rien de nouveau

Posté par Killing79 le 29 novembre 2010

Grand moment…

Erich Maria Remarque - A l'ouest rien de nouveau dans Romans et Récits A-louest-rien-de-nouveau-92x150

Paul Baümer est un jeune soldat engagé volontaire dans la première guerre mondiale. Durant la bataille, son patriotisme va en prendre un coup, et tous ses idéaux vont être remis en cause.

Ce livre est un grand moment de lecture.
L’auteur nous fait ressentir la guerre comme si on y était: Les combats, les moments d’attentes, les frayeurs, les accidents…
Erich Maria Remarque nous place dans la peau de Paul, et nous fait ressentir tous les états dans lesquels se trouve le narrateur.
Outre les horreurs de la guerre, il nous fait découvrir les grands moments de fraternité et de solitude qui découlent de ce conflit.

 

16/20

 

 

 

Publié dans Romans et Récits | Pas de Commentaire »

Jack Ketchum – Une fille comme les autres

Posté par Killing79 le 28 octobre 2010

Dérangeant…

Jack Ketchum - Une fille comme les autres dans Romans et Récits Une-fille-comme-les-autres-96x150

David se souvient d’un drame qui est arrivé pendant son enfance. Dans les années 50, après le décès de leurs parents, Meg et sa sœur Susan sont hébergées par leur tante Ruth, la voisine de David. Ruth va mettre en place une relation de plus en plus dérangeante avec les filles recueillies.

Jack Ketchum se sert habillement d’un paradoxe pour rendre son roman déroutant. Son récit est est une succession de tortures affligées à des petites filles (ce qui devrait rendre l’histoire insoutenable) mais le fait que ce soit un enfant le narrateur, rend l’histoire hypnotisante. David n’est pas acteur de l’histoire, il est juste un spectateur de la folie. Il vit les scènes tragiques de l’extérieur et de manière crédule. C’est un enfant et de ce fait, il a plus confiance en ce que lui racontent les adultes qu’en ce qu’il pense lui-même. Il sait que ce qu’il voit est mal, mais si les adultes disent que c’est bien, c’est que c’est bien!
Jack Ketchum se sert donc de cette approche narrative pour nous dévoiler une histoire cruelle, torturée et ensorcelante… On devient ainsi voyeur de cette barbarie, frustré de ne pouvoir agir et n’ayant plus que l’espoir d’une fin plus belle (si c’est possible!).
« Une fille comme les autres » restera pour moi, une expérience tragique, dérangeante et fascinante…

18/20

Publié dans Romans et Récits | 2 Commentaires »

Bret Easton Ellis – Moins que zéro

Posté par Killing79 le 25 octobre 2010

Etrange…

Bret Easton Ellis - Moins que zéro dans Romans et Récits Moins-que-zéro-88x150

Jeune étudiant sur la côte Est, Clay revient à Los Angeles pour les vacances de Noël. Il y retrouve une famille indifférente  et erre de fête en fête avec ses riches amis.

J’étais à la recherche d’un nouveau genre d’histoire, d’un nouveau style d’écriture et j’ai trouvé Bret Easton Ellis.
Je n’ai pas été déçu…Pour l’histoire: Sexe, drogue et ennui. Pour l’écriture: Des phrases courtes mises les unes à la suite des autres comme le reflet des idées qui passent par la tête du narrateur. Pour être honnête, pendant les cinquante premières pages, j’ai été déboussolé par l’écriture et j’ai failli abandonner. Mais je me suis accroché et je me suis ensuite laissé porté par les déambulations de Clay. Sans buts, sans liens entre eux, ces moments de vie décadente m’ont tour à tour ennuyé, intrigué, choqué…

Pour moi, « Moins que zéro » n’est pas un grand livre, mais restera peut-être dans mon esprit comme un OVNI, un expérience littéraire étrange…

 

8/20

Publié dans Romans et Récits | Pas de Commentaire »

1...1617181920
 

11goc |
L'alchimie molle de l'écriture |
Les désastreuses aventures ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | liremapassion
| Le phaéton véloce
| S/S BOULAOUANE