Maxime Chattam – Autre-Monde 1: L’alliance des trois

Posté par Killing79 le 16 décembre 2013

Plus de mon âge…

Ma lecture actuelle

Après une grande tempête de vent qui s’est abattue sur la ville, le monde est devenu sombre, terrifiant et les adultes ont disparu. Matt et Tobias, deux jeunes garçons, vont se retrouver seuls et vont devoir s’organiser pour survivre dans ce nouveau monde.

Appréciant énormément les thrillers de Maxime Chattam, je voulais tenter l’expérience fantastique, l’autre univers favori de cet auteur. A la fermeture de ce livre, j’arrive à la conclusion suivante: ce n’est pas ou plus de mon âge! Le monde imaginé par Maxime Chattam est très inventif, les décors sont très cinématographiques, l’aventure est prenante mais les personnages n’ont aucune consistance. L’histoire se lit très bien, l’écriture est très accessible, ce qui permet de tourner les pages facilement et de se laisser conter sans résistance les péripéties de ces trois jeunes aux prises avec le mal. Mais les tribulations de ces enfants dans un monde d’enfant, avec des gentils enfants et des méchants adultes, ça ne doit passionner que les enfants! Je ne me suis donc pas du tout attaché aux personnages et suis resté insensible à leur avenir et aux différents dangers qui les guettent. Ce roman n’est donc qu’une succession d’incidents surnaturels sans véritable but et surtout sans sentiment.
En résumé, je pense que l’existence de « Harry Potter », du « Seigneur des anneaux » ou de « La tour sombre » éclipse totalement cette petite aventure, peut être trop inspirée de ces prédecesseurs et qui n’en devient qu’une pâle copie.
Je resterai un fidèle lecteur de Mr Chattam mais seulement pour les thrillers!

Albin Michel 483 pages

13/20

Publié dans Fantastique et SF | 1 Commentaire »

Stephen King – Shining

Posté par Killing79 le 16 octobre 2013

Souvenir angoissant…

Stephen King - Shining dans Fantastique et SF shining-95x150

Après avoir perdu son emploi à cause de son alcoolisme, Jack Torrance va accepter un emploi de gardien de l’Overlook, un hôtel isolé dans les montagnes. Il emmène avec lui son épouse Wendy et son fils Danny. Seulement Danny est un enfant médium et ses pouvoirs vont réveiller les forces maléfiques de l’endroit.

Comme un grand nombre de personnes, plusieurs années après sa découverte (15 ans pour moi), j’ai décidé de relire « Shining » afin de me préparer à l’arrivée de « Doctor Sleep », la suite tant attendue.
Stephen King nous plonge dès le départ dans une atmosphère et une ambiance dramatique, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. Il fait monter le thermostat et la pression progressivement, incorporant une touche de folie par ci par là pour pouvoir mieux nous désarçonner. Ayant gardé quelques souvenirs de ma première lecture, je n’ai pas eu la chance d’être stupéfait par certaines scènes et j’en suis venu à envier les chanceux qui découvriront pour la première fois cette succession de rebondissements terrifiants. Entre fantastique, folie, violence physique et violence psychologique, j’ai pour la deuxième fois été embarqué avec frisson dans cet hôtel hanté et les esprits qui l’habitent.
En résumé Stephen King méne parfaitement sa barque et prouve, s’il en était besoin, qu’il est un maître de l’horreur, un créateur de frayeur hors pair et un raconteur efficace.
Vivement la suite!

J’ai lu (poche) 572 pages

17/20

Publié dans Fantastique et SF | 1 Commentaire »

Max Brooks – Intégrale Z

Posté par Killing79 le 19 septembre 2013

Zombies stories

Max Brooks - Intégrale Z dans Fantastique et SF 353a8aab582d986e4b6af0ac65dcd-96x150

Cette intégrale regroupe le roman « World War Z », quatres nouvelles inédites et « Le guide de survie en territoire zombie ».

Dans « World War Z », le narrateur est en mission pour l’ONU et est censé rencontrer les personnes survivantes de la guerre mondiale avec les zombies et recueillir leurs différentes expériences pour comprendre cette catastrophe.
Parmi les quatre nouvelles, deux sont des suppléments à World War Z et les deux autres, des histoires autour d’invasions de zombies. « Le guide de survie en territoire zombie » est un guide crée par des professionnels pour survivre aux hordes de morts-vivants.

« World War Z » n’est pas véritablement un roman dans sa construction mais plutôt un recensement de divers témoignages sur les origines, la propagation et l’éradication du fléau. Cette structure particulière fait l’originalité de cette oeuvre et permet au lecteur d’imaginer l’ampleur du drame et d’appréhender les différentes réactions humaines dans les situations tragiques. Du politique au militaire en passant par le scientifique, l’auteur nous fait découvrir tous les secrets (souvent choquants mais nécessaires) qui ont été mis en place pour contrer une épidémie aussi spéciale que l’invasion de zombies.
Cependant ce récit découpé en dizaines d’épisodes indépendants ne m’a pas aidé pour rester connecté au sujet et chaque nouvelle interview a effacé la précédente de ma mémoire. Le manque de liens entre les chapitres ne permet pas de s’attacher aux faits et aux personnages. Certaines histoires auraient d’ailleurs mérité d’être un peu plus approfondies pour devenir peut-être une nouvelle ou un roman à part entière. Belle atmosphère avec une forme trop documentaire!
Les nouvelles inédites qui suivent sont de bonne facture et m’ont beaucoup plu, surtout celles qui ne sont pas des annexes de « World War Z ».
Pour ce qui est du « Guide de survie… », après quelques pages, l’intérêt s’éteint rapidement, et le style « mode d’emploi » est un vrai supplice pour la lecture, à ne pas recommander!

Orbit 806 pages

13/20

Merci MyBoox

Publié dans Fantastique et SF | Pas de Commentaire »

Carole Martinez – Le coeur cousu

Posté par Killing79 le 2 septembre 2013

Styliste poétique

Carole Martinez - Le coeur cousu dans Fantastique et SF le-coeur-cousu-89x150

Dans un village Andalou, une lignée de femmes se transmet une boîte mystérieuse de génération en génération. Son tour venu, Frasquita y découvre des fils et des aiguilles aux pouvoirs magiques. Suite à divers évènements, elle se retrouve à errer à travers la région, accompagnée de ces enfants pourvus eux aussi de dons surnaturels.

Ce roman écrit par une femme, qui raconte l’histoire de femmes avec leurs préoccupations de femmes et qui semble donc destiné à un lectorat féminin, n’avait à priori pas les critères requis pour me plaire. Mais suite à une chaude recommandation, je me suis laissé tenter par ce conte initiatique féminin. Et mes inquiétudes chargées de préjugés furent balayées dès les premières pages et la magie a immédiatement opéré. Carole Martinez possède un style d’écriture qui procure à lui seul un intense plaisir de lecture. Le génie de sa plume m’a emporté dans les contrées ensoleillées hors du temps et les aventures parsemées de magie m’ont envouté jusqu’à la fin.
Je pense que si j’avais été une femme et de surcroit une maman, j’aurais sûrement considéré ce livre comme un chef d’oeuvre car il est vrai que le thème des relations maternelles reste malheureusement un peu étranger à mon esprit d’homme, et n’a peut être pas eu la résonance qu’il aurait méritée.
Ce détail mis à part, je dis bravo Mme Martinez, vous entrez dans mon cercle des très grand(e)s auteur(e)s grâce à votre écriture Haute-Couture!

Folio (poche) 440 pages

17/20 

Publié dans Fantastique et SF, Romans et Récits | Pas de Commentaire »

Suzanne Collins – Hunger games 2 « L’embrasement »

Posté par Killing79 le 23 août 2013

De bonnes idées…

Suzanne Collins - Hunger games 2

Après avoir triomphé des Hunger Games en défiant le Capitole, Katniss et Peeta entament la tournée de la victoire dans les différents districts. La révolte semble naître dans les rangs du peuple de Panem pendant que le président Snow veut effacer l’affront que les deux adolescents ont fait au Capitole.

Comme dans le premier tome, l’histoire est écrite comme un scénario de film et l’adaptation cinématographique va sûrement en être une nouvelle fois facilitée. Les scènes se suivent, l’action est omniprésente (un peu moins que dans le précédent) et le tout nous entraîne avec toujours autant de plaisir dans une aventure au rythme effréné où les rebondissements sont souvent inattendus. L’évolution des évènements qui se trament en dehors des sessions d’Hunger Games, ralentissent un peu la tournure du récit, ce qui me fait craindre pour le troisième volume.
Le bémol réside dans le jeune lectorat visé par ce genre de romans, et donc dans une histoire trop manichéenne à mon goût. Les personnages sont sans aucune nuance et presque caricaturaux. Katniss est d’ailleurs tellement lisse dans ses sentiments qu’elle en devient déroutante et parfois même agaçante. Elle ne prend aucune décision, elle regarde les choses se dérouler et laisse finalement tous les protagonistes et le lecteur dans une frustration continue.
Cet épisode est un bon roman pour adolescents avec sa part de fantastique et d’héroisme. On peut bien sûr lui reprocher son manque de profondeur, mais ce n’est peut être pas l’essentiel et le but de ce genre de littérature.
Bon moment, à suivre…

Pocket Jeunesse 399 pages

15/20

Publié dans Enfants et adolescents, Fantastique et SF | Pas de Commentaire »

Boris Vian – L’écume des jours

Posté par Killing79 le 14 mai 2013

Simple délire…

Boris Vian - L'écume des jours dans Fantastique et SF l-ecume-des-jours-92x150

Colin aime le jazz, les plats de son cuisinier, la patinoire, le pianococktail qu’il a inventé et son ami Chick qui collectionne les livres de Jean Sol Partre. Puis il rencontre Chloé qu’il va aimer follement et qu’il va tenter de guérir avec des fleurs.

Ce roman cultive un paradoxe. Il est composé d’une grande part de fantastique à tendance adolescente pour pouvoir passer des messages réservés plutôt à des adultes. Il peut d’ailleurs être facilement découpé en deux parties qui représentent chacune un univers distinct.
Dans la première partie le burlesque est parfois déstabilisant car il n’apporte rien à l’histoire et semble complètement gratuit. J’ai d’ailleurs dû à plusieurs reprises relire certaines phrases, tant mon cerveau ne voulait pas accepter en l’état, ce qui se passait sous mes yeux. Trop de folie tue la folie! Les personnages sont insipides, l’histoire est déjantée et les scènes sont plus surréalistes les unes que les autres, et il faut alors s’accrocher pour ne pas décrocher.
Dans la seconde partie, la poésie irrationnelle de l’auteur joue un rôle beaucoup plus dominant et vient magnifier l’histoire d’amour et le drame qui se déroulent jusqu’aux dernières lignes de ce conte tragique. La représentation de l’amour, de la maladie et de l’espoir est alors parfaitement exploitée et l’extravagance apporte sa touche de magie.
Boris Vian, qui fait partie des auteurs à grande réputation, ne m’a convaincu qu’à la toute fin du livre, et cette histoire totalement absurde, écrite dans un style plutôt simpliste, ne m’a que moyennement emballé. Mon expérience Boris Vian a de grands risques de s’arrêter là…

Le livre de poche 244 pages

12/20

Publié dans Fantastique et SF, Romans et Récits | Pas de Commentaire »

12345
 

11goc |
L'alchimie molle de l'écriture |
Les désastreuses aventures ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | liremapassion
| Le phaéton véloce
| S/S BOULAOUANE